Une offre incroyable pour l’achat de bûches ou de pellets ? Attention aux arnaques !

Keytrade Bank logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

L’hiver approche et pour certaines personnes, c’est le moment de refaire leurs réserves de bois de chauffage et de pellets, de préférence au prix le plus bas possible. Les criminels s’en frottent les mains, car pour eux, plus la demande est forte, plus ils ont de chances de duper quelqu’un.

L’année dernière, le SPF Économie et Safeonweb mettaient déjà les consommateurs en garde contre les faux vendeurs de bûches et de pellets, après avoir reçu un grand nombre de signalements de personnes qui avaient été escroquées. Cette année encore, les arnaqueurs rôdent.

Les criminels abusent de la hausse des prix en créant de faux sites web, sur lesquels vous pouvez prétendument commander des bûches et des pellets à moindre coût. Ils font de la publicité en ligne et par e-mail et leurs sites sont généralement difficiles à distinguer des sites légitimes. Souvent, ils imitent en effet des entreprises et des marques connues. Résultat : vous payez, mais vous ne recevez jamais votre commande.

Comment vous protéger ?

Les escrocs espèrent que vous oublierez de vérifier la légitimité de leur site web. Voici quelques bonnes pratiques à suivre :

  • Faites preuve d’esprit critique. Une offre est trop belle pour être vraie ? C’est probablement le cas !
  • Vérifiez que le site web sur lequel vous envisagez de faire un achat est sécurisé (https). Il doit aussi y avoir un cadenas à côté de l’URL.
  • Méfiez-vous des e-mails non sollicités qui vous proposent des bûches ou des pellets à prix bas.
  • Vérifiez toujours que l’URL sur laquelle vous allez cliquer correspond bien au nom du site web.
  • Contrôlez les coordonnées indiquées sur le site web, comme le numéro de téléphone, l’adresse physique ou l’adresse e-mail.
  • Vérifiez que l’entreprise est inscrite à la Banque-Carrefour des Entreprises. Vous pouvez le faire via ce lien. Vérifiez aussi qu’elle n’usurpe pas le numéro d’une autre entreprise !
  • Recherchez des avis clients sur le site web et le produit que vous souhaitez acheter. Il n’y en a aucun ou ils sont tous dithyrambiques ? C’est mauvais signe.
  • Ne donnez jamais plus d’informations personnelles que nécessaire pour faire un achat. Faites particulièrement attention en partageant vos données de carte de crédit et de débit ou d’autres informations financières.

Et si vous êtes victime d’une escroquerie ?

Si vous avez été victime d’une escroquerie, voici quelques mesures à prendre :

  • Portez immédiatement plainte à la police.
  • Appelez Card Stop au +32 (0)78 170 170, ou contactez votre banque si vous avez communiqué des coordonnées bancaires ou d’autres informations financières.
  • Si vous êtes client chez Keytrade Bank, vous pouvez aussi bloquer vous-même votre carte via l’app ou le site transactionnel. Vous pouvez également appeler notre centre de contact.
  • Informez aussi le SPF Économie via ce lien.
  • Vous avez partagé des informations personnelles ? Mieux vaut changer vos mots de passe pour tous les comptes en ligne pour lesquels vous utilisez les mêmes identifiants de connexion.
  • Transférez l’e-mail que vous avez reçu ou l’annonce sur laquelle vous avez cliqué à l’adresse suivante : suspect@safeonweb.be. En signalant l’escroquerie, vous améliorerez non seulement votre propre sécurité en ligne, mais vous protégerez aussi d’autres personnes.

Attention aux autres types d’arnaques !

Les fausses boutiques en ligne ne sont qu’une des nombreuses techniques des escrocs pour tenter de voler votre argent. Vous voulez en savoir plus sur les arnaques les plus courantes ? Découvrez d’autres méthodes d’escroquerie dans notre article de blog.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser