Coronablog Geert Van Herck: Observations du marché

Geert Van Herck

Geert Van Herck

Chief Strategist KEYPRIVATE

La banque d'affaires américaine JPMorgan vient de publier son Guide To The Markets trimestriel. Ces études sont disponibles librement (et référencées sur Google) et contiennent une mine d'informations sur les tendances économiques mondiales. En outre, elles abordent également l'actualité des marchés financiers. Toutes ces informations nous ont permis de dégager les trois graphiques suivants, qui s'avèrent très intéressants pour les investisseurs.

1. Les futurs rendements des actions américaines sont plutôt faibles

Le graphique 1 illustre la relation qui existe entre la valorisation actuelle des actions américaines et leur rendement escompté à 10 ans. De nombreuses études ont démontré que la valorisation payée aujourd'hui pour les actions (par exemple, les ratios de valorisation populaires comme le rapport cours/bénéfice ou cours/valeur comptable) a un impact important sur les rendements à long terme (5 à 10 ans). Le graphique montre sur l'axe X la valorisation établie sur la base du rapport cours/bénéfice (en fonction du bénéfice escompté par action au cours des 12 prochains mois) et du rendement annuel moyen des actions américaines. Le graphique est clair : plus le cours est bon marché (onéreux), plus le rendement moyen d'un placement en actions américaines est élevé (faible).

Sur la base de la valorisation actuelle (environ 22 fois le bénéfice escompté pour 2021), un rendement moyen d'environ 0 % - 5 % est attendu pour les 10 prochaines années. Soit un taux nettement inférieur à celui qu'a connu le marché américain ces dernières années (plus de 8 %). Il s'agit d'un avertissement important pour quiconque souhaite investir à l'international dans les années à venir : pour obtenir du rendement avec des actions, il faudra accorder une place privilégiée dans le portefeuille à d'autres régions que les États-Unis !

Graphique 1 : relation valorisations vs futurs rendements américains

Relationship between valuations and future US returns

Source : JPMorgan Guide To The Markets

2. Les bourses des pays émergents vont-elles amorcer un mouvement de reprise ?

Nous avons évoqué ci-dessus les perspectives médiocres pour les actions américaines. Où un investisseur peut-il alors trouver du rendement ? Les bourses des pays émergents comme la Chine, le Brésil et l'Inde constituent d'ores et déjà de sérieux candidats. La valorisation y est plutôt faible, mais ces pays sont en train de rattraper leur retard sur le plan économique.

Le graphique montre comment la courbe grise a fortement augmenté ces derniers mois. Cette courbe mesure l'écart de croissance économique entre les pays émergents et les pays industrialisés occidentaux. Cet écart de croissance présente une corrélation élevée avec les performances boursières des pays émergents par rapport aux bourses occidentales. Le graphique indique que si les pays émergents affichent de meilleurs (moindres) résultats sur le plan économique, leurs bourses devancent (suivent) les marchés occidentaux.

Ces dernières années étaient clairement à l'avantage de l'Occident, mais un moment charnière semble à présent se profiler. L'avantage de croissance pour l'économie chinoise notamment pourrait être le signe avant-coureur d'une reprise des bourses de ces pays émergents. En effet, la courbe verte (qui mesure les performances boursières relatives de ces deux régions) n'a pas encore rebondi. Les investisseurs attentifs pourraient augmenter leurs positions sur les marchés émergents au cours des prochains mois.

Graphique 2 : pays émergents vs marchés développés

Emerging markets vs. developed markets

Source : JPMorgan Guide To The Markets

3. Le retour des actions de valeur ?

Inutile de préciser que la décennie écoulée a été celle des actions technologiques. Ce secteur fait traditionnellement partie des actions de croissance. Pourquoi ? Parce que ce secteur mise fortement sur la croissance et que le bénéfice annuel est réinvesti dans la recherche et le développement afin de mettre au point du matériel et des logiciels encore plus performants et de meilleure qualité. Citons également les actions de valeur qui se caractérisent surtout par une valorisation attrayante et des paiements de dividendes fiables. Dans cette dernière catégorie, nous retrouvons surtout les actions financières (banques et assureurs). Tout le monde sait que les actions bancaires ont été fortement sanctionnées après la crise financière de 2008.

Peut-être trop fortement ? Le graphique 3 illustre les performances relatives des actions de valeur par rapport aux actions de croissance. La surperformance des actions de croissance est manifeste. Jamais encore la différence n'a été aussi marquée ! Reste à savoir combien de temps cette situation va durer. Les attentes dont les entreprises technologiques font l'objet ne sont-elles pas trop optimistes ? Le pessimisme grevant les actions bancaires n'est-il pas en train de s'effacer ? Les entreprises pétrolières font également partie des actions de valeur, et nous pouvons ici aussi nous demander si toutes les mauvaises nouvelles ont déjà été intégrées dans les cours... Les investisseurs qui osent nager à contre-courant peuvent déjà se constituer de petites positions dans les actions bancaires et pétrolières fortement touchées afin de profiter d'un revirement fondamental.

Graphique 3 : actions de valeur vs actions de croissance

Value versus growth stocks

Source : JPMorgan Guide To The Markets

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.