Échanger votre voiture contre un vélo : combien économiseriez-vous ?

logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

2020 a été une année remarquable à de nombreux égards. Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre de voitures de tourisme a diminué dans notre pays. Alors que le nombre de voitures a augmenté en moyenne de 1,27 % par an au cours de la décennie précédente, leur nombre a diminué de 0,01 % en 2020. Une baisse symbolique, certes, mais qui mérite tout de même d'être signalée.

En Belgique, à l'heure actuelle, près de 5,9 millions de voitures de tourisme sont immatriculées pour environ 5 millions de ménages (en ce compris, les personnes vivant seules). À l'exception de 2020, nous avons roulé ensemble plus de 80 milliards de kilomètres par an ces dernières années. Cela équivaut à faire plus de 100 000 fois l'aller-retour vers la lune. Les Belges ont non seulement des frites et une brique dans le ventre, mais ils ont aussi des moteurs.

Embouteillages, stress, pollution, nuisances sonores... Les chiffres ou les statistiques à ce sujet sont inutiles. Il vous suffit d'un instant pour examiner leur impact. Ou peut-être aussi leur impact sur vous. Alors, vous délaissez les voitures et vous marchez ? Cela ne séduit pas (encore) chez nous. Tout le monde ne peut pas se passer de voiture. Notre fragmentation spatiale, le niveau insuffisant des infrastructures cyclables et l'offre actuelle de transports publics ne le permettent pas (encore).

Plus le Belge se retire pour habiter à la campagne, plus il est attaché à sa voiture. Cependant, les choses s'améliorent peu à peu. Il existe de plus en plus d'entreprises et d'initiatives peer-to-peer qui misent sur des solutions partagées, comme le covoiturage et le partage de voitures, de vélomoteurs et de triporteurs. Même dans les coins les plus reculés de notre pays. Vous êtes à la recherche d'inspiration pour la mobilité partagée ? Consultez cet aperçu et cette liste.

Combien pourriez-vous économiser exactement en échangeant votre voiture contre le vélo (électrique) ? La réponse sera différente d'une personne à l'autre. Si vous vous passez de votre voiture, vous ne vous déplacerez peut-être pas exclusivement à vélo. Pour certains trajets, vous devrez utiliser une voiture partagée, les transports en commun ou trouver une autre solution.

Un plan par étapes pour calculer votre bénéfice :

ÉTAPE 1 : Calculez le coût total de votre voiture

Frais d'achat, entretien, assurances, taxes, carburant... il y a beaucoup de choses à prendre en considération. Ce module de calcul très pratique vous aidera à calculer le coût total de votre voiture.

Un exemple ? Le coût total (l'achat, la possession, l'usage...), déduction faite de la valeur vénale de la voiture la plus vendue en Belgique (VW Golf), s'élève à plus de 65 000 euros en 10 ans. Ce montant s'applique si vous roulez au moins 15 000 km/an. Ajoutez-y 2 % d'inflation par an (pièces de rechange plus onéreuses, frais de parking, assurances...) et comptez environ 70 000 euros. Pour ce calcul, nous nous sommes basés sur la Volkswagen Golf VIII 1.0 eTSI 81 kW Life DSG 2021.

ÉTAPE 2 : Calculez le coût total de votre vélo (électrique)

Si vous investissez dans un vélo (électrique) de qualité, vous êtes normalement tranquille pour 10 ans. Dans le cadre de cet achat, vous devrez également prévoir un cadenas et un casque de vélo solides, des sacs et des vêtements de pluie. Ajoutez-y les frais de réparation, d'entretien, d'une assurance (vol) éventuelle et d'une assistance. Dans le cas d'un vélo électrique, vous devrez probablement remplacer la batterie après 5 ans et vous devrez également tenir compte du coût de l'électricité.

Après 10 ans, vous aurez probablement dépensé 2 000 à 2 500 euros pour un vélo de ville ordinaire et 4 000 à 5 000 euros pour un vélo électrique, en ce compris une hausse de prix de 2 % par an.

ÉTAPE 3 : Choisissez des solutions de mobilité supplémentaires

Vous devez vous rendre au parc à conteneurs ou chez votre tante qui habite de l'autre côté du pays ? Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des mollets musclés pour le faire en vélo. C'est pourquoi vous devrez également envisager d'autres solutions pour vous déplacer. Vous trouverez ci-dessous le coût de quelques solutions de mobilité sur une période de 10 ans. Dans ce cadre, nous nous basons sur les prix actuels (janvier 2021) et sur une future hausse de prix de 2 %/an. Pour les voitures partagées, le comparatif indique à chaque fois le fournisseur le moins cher et le plus cher. Pendant 10 ans :

  • abonnement SNCB illimité : 35 302 euros
  • 50 trajets SNCB au choix (5 X Standard Multi) : 4 544 euros
  • abonnement De Lijn illimité : 3 657 euros
  • 50 trajets De Lijn au choix (5 x M-card 10) : 821 euros
  • abonnement STIB illimité : 5 464 euros
  • 50 trajets STIB au choix (5 x Jump 10) : 766 euros
  • abonnement TEC illimité : 6 351 euros
  • 50 trajets TEC au choix (7 x Multi 6 et 2 x Multi 4) : 1 301 euros
  • location d'une voiture familiale pendant 2 semaines (pour partir en vacances) : 3 285 - 6 570 euros
  • 25 kilomètres par semaine avec une voiture partagée (1h d'utilisation) : 4 665 - 9 493 euros
  • 50 kilomètres par semaine avec une voiture partagée (2h d'utilisation) : 9 220 - 17 082 euros

ÉTAPE 4 : Comparez

Conclusion ? Supposons que vous choisissiez un vélo électrique, un abonnement de train illimité, que vous preniez le bus 50 fois par an (De Lijn), que vous louiez une voiture 2 semaines par an et que vous utilisiez régulièrement une voiture partagée (25 km/semaine). Dans ce cas, votre portefeuille se portera toujours mieux que si vous possédiez votre propre voiture. Après dix ans, cela vous coûtera environ :

  • Vélo électrique : 4 500 euros
  • abonnement SNCB illimité : 35 302 euros
  • 50 trajets De Lijn au choix : 821 euros
  • location d'une voiture familiale pendant 2 semaines (pour partir en vacances chaque année) : 4 927 euros (moyenne)
  • 25 kilomètres par semaine avec une voiture partagée (1h d'utilisation) : 7 079 euros (moyenne)

Si vous remplacez l'abonnement de train illimité par 50 trajets au choix, vous bénéficierez encore d'un avantage de plus de 30 000 euros sur 10 ans.

Bon à savoir : vous rendez votre plaque minéralogique pour enfourcher votre vélo ? Dans ce cas, vous pouvez bénéficier de subsides ou d'autres interventions dans différentes villes (Anvers, Bruxelles, Gand, Courtrai...).

Que faire des milliers d'euros que vous économiseriez chaque année ? Vous pouvez toujours les investir évidemment, par exemple dans un KEYPLAN.

Disclaimer : Les chiffres et les calculs ci-dessus sont des simulations. Aucun droit ne peut en découler. Ces informations sont destinées exclusivement à des fins d'information générale et ne constituent pas un conseil. Même si les informations fournies sont composées avec soin, Keytrade Bank n'est pas responsable de leur exactitude, de leur exhaustivité, ni de leur actualité.

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.