Les marchés boursiers vous donnent des sueurs froides ? Examinez la moyenne à 200 jours

Geert Van Herck

Geert Van Herck

Chief Strategist KEYPRIVATE

En 2022, les principales Bourses mondiales sont confrontées à des pertes de 10 % et plus. Cela augmente évidemment le niveau de stress des investisseurs. Il convient de se demander comment les investisseurs peuvent se prémunir contre ces chocs boursiers à la baisse. À travers cet article, nous donnons aux investisseurs un conseil clair : regardez la moyenne à 200 jours. Il s’agit d’un arbitre fiable entre les tendances à la hausse et les tendances à la baisse.

La gestion des risques est au cœur de la gestion d’un portefeuille d’actions diversifié à l’échelle mondiale. La baisse des cours constitue le principal risque auquel les investisseurs en actions sont exposés. Ces baisses peuvent faire baisser le rendement du portefeuille. Il faut donc rechercher constamment des moyens d’atténuer l’impact de la baisse des cours. De nombreuses études font référence à la moyenne à 200 jours comme solution. Qu’en est-il ? Nous avons sélectionné ci-dessous les principales conclusions tirées du matériel d’étude le plus récent.

Expliquons d’abord le mécanisme de la moyenne à 200 jours. Pour obtenir cette moyenne, on compte les cours de clôture d’un indice boursier (ou d’un autre instrument financier) au cours des 200 derniers jours. Et ce résultat est divisé par 200. Cette moyenne constitue un moyen populaire aidant à déterminer l’orientation de la tendance actuelle. De plus, il réduit l’influence des pics aléatoires. Concrètement : si le cours de votre indice ou action est supérieur à la moyenne à 200 jours, vous êtes en Bourse en tant qu’investisseur. Si c’est en dessous, c’est en sortez.

Le graphique 1 illustre l’évolution de l’indice américain S&P 500 (ligne blanche) et de la moyenne à 200 jours (ligne rouge). Il importe de constater que la moyenne à 200 jours est efficace pour amortir les chocs baissiers importants en Bourse. Regardez les périodes 2000 – 2002 et 2007 – 2009 pour voir comment l’indice donne un signal de vente en 2000 et en 2007. L’investisseur échappe ainsi à d’importantes pertes de cours. Le signal pour revenir sur le marché est donné en 2002 et 2009.

Graphique 1 : S&P 500 vs moyenne à 200 jours

S&P 500 vs 200-Day Moving Average
Source : Bloomberg

On entend souvent qu’un signal de vente est parfois donné alors que l’indice ou l’action dépasse à nouveau la moyenne à 200 jours quelques jours plus tard. De ce fait, en tant qu’investisseur, vous devez effectuer des transactions supplémentaires pour d’abord réduire, puis reconstituer des positions. C’est pourquoi nous vous conseillons, en cas de signal de vente (de l’indice ou d’une action de votre portefeuille), de ne pas tout vendre immédiatement mais de commencer par vendre 20 ou 25 % de la position. Si le signal de vente reste valable, vous pourrez vendre davantage par la suite. De manière générale, la moyenne à 200 jours reste un bon indicateur pour amortir les chocs baissiers dans le portefeuille.

Enfin, voici encore quelques statistiques que nous avons trouvées il y a quelque temps dans une étude. Ainsi, nous lisons dans le tableau 1 que lorsque le S&P 500 (l’étude a été réalisée sur cet indice) cote au-dessus de la moyenne à 200 jours, le rendement moyen pour les trois mois suivants s’élève à 2,44 %. En outre, le taux de réussite (probabilité de gain) est de 70 %.

Tableau 1 : cours de clôture du S&P 500 supérieur à la moyenne à 200 jours

StatistiquesSignal
Probabilité de gain
70.10%
Probabilité de perte
29.90%
Rendement moyen
2.44%
Source : Potomac Fund Management

Le tableau 2 montre la situation inverse : lorsque l’indice S&P 500 cote en dessous de la moyenne à 200 jours, le rendement moyen sur les trois mois suivants diminue à 1,57 % et le taux de réussite n’est plus que de 57 %. En d’autres termes, il y a un impact non négligeable sur les bénéfices à attendre en deçà de la moyenne à 200 jours.

Tableau 2 : cours de clôture du S&P 500 inférieur à la moyenne à 200 jours

StatistiquesSignal
Probabilité de gain
56.97%
Probabilité de perte
43.03%
Rendement moyen
1.57%
Source : Potomac Fund Management

En conclusion

Les nombreuses études qui ont été menées permettent d’y voir clair. La moyenne à 200 jours constitue un bon indicateur pour maîtriser le risque baissier dans un portefeuille d’actions. Ainsi, si les cours passent sous cette moyenne, les investisseurs peuvent réduire leur exposition aux actions et la reconstruire lorsque les cours redépassent cette moyenne. Profitez-en !

Geert Van Herck Chief Strategist KEYPRIVATE

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.