Shopping en ligne : 7 conseils

logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

1. Sachez auprès de qui vous achetez

Si vous achetez en ligne auprès de fournisseurs de l'Union européenne, vous bénéficiez, par défaut, d'une garantie de 2 ans et vous avez le droit de renvoyer le produit dans les 14 jours. Dans le cas d'une boutique en ligne chinoise ou américaine, ces baskets stylées peuvent peut-être coûter la moitié. Ceci dit, en tant que consommateur, vous risquez d'être moins bien protégé en cas de problème.

Des règles légales en matière de sécurité des produits s'appliquent également au sein de l'UE. Les jouets et appareils électriques, entre autres, doivent porter le marquage CE. Bien que ce marquage ne constitue pas une garantie de sécurité irréprochable, c'est mieux que rien. Ces règles de sécurité ne s'appliquent pas aux fabricants qui ne sont pas établis dans l'UE.

Pour savoir si une boutique en ligne est établie dans l'UE, vérifiez l'adresse, le numéro d'entreprise et les coordonnées sur le site.

2. Tenez compte des frais de douane si vous faites des achats en dehors de l'UE

Les prix des boutiques en ligne en dehors de l'UE peuvent parfois s'avérer très attrayants. Cela risque parfois de se terminer en douche froide malheureusement. Les frais suivants viennent s'ajouter ::

  • Jusqu'à 22 euros : pas de frais supplémentaires
  • 22 - 150 euros : 21 % de TVA + frais de dédouanement
  • Plus de 150 euros : 21 % de TVA + frais de dédouanement + droits d'importation

Tenez compte du fait que vous paierez très probablement 2 fois la TVA si vous achetez pour plus de 22 euros. La TVA dans le pays d'origine sera normalement déjà incluse dans le prix d'achat, mais vous paierez également de la TVA sur le produit en Belgique.

Les frais de dédouanement sont les frais engagés par la société de courrier ou de courrier express pour dédouaner votre commande (régler la paperasserie) à la douane.

Les droits d'importation sont des taxes que vous devez payer lorsque vous importez des marchandises. Ceux-ci varient d'un produit à l'autre. Pour les jouets, par exemple, cela peut aller jusqu'à 4,7 % sur le prix d'achat, jusqu'à 4,5 % pour les pièces automobiles et jusqu'à 6,5 % pour les produits de soins. Pour certains produits, vous ne payez pas de droits d'importation, comme pour le parfum, les smartphones et les ordinateurs portables.

Voulez-vous être sûr (e) du coût total de votre commande ? Vous trouverez différents calculateurs en ligne pour le calculer.

3. Achetez uniquement sur des sites fiables

Si vous n'achetez pas dans vos boutiques en ligne habituelles, procédez d'abord aux vérifications suivantes :

  • L'adresse web commence par http s:// et non par http://. Ce s signifie secure. Toutefois, cela ne garantit pas encore à 100 % que la boutique en ligne est fiable.
  • Le site Internet porte un label, comme BeCommerce. Attention : ce n'est pas non plus une garantie. Tout le monde peut commencer un label ou reprendre les logos.
  • Voyez quels sont les avis des clients, par exemple via Trustpilot ou Google Reviews.
  • Vérifiez si vous pouvez introduire une plainte et si la boutique en ligne est affiliée à une commission des litiges.
  • Parfois, les boutiques en ligne existantes sont copiées afin de construire une fausse boutique en ligne. Dans le cas d'achats plus importants, vous pouvez éventuellement téléphoner pour poser une question. Vous aurez ainsi la certitude qu'il ne s'agit pas d'une boutique en ligne fictive (même si ce n'est pas non plus une garantie à 100 %).

4. Vous ne pouvez pas tout acheter en ligne

Il y a toute une liste de choses que vous ne pouvez pas acheter en ligne (même si elles sont proposées). Explosifs, animaux protégés et drogues : vous le saviez déjà. Mais vous ne pouvez pas non plus acheter de nombreux médicaments, des plantes et des objets d'art. Si vous achetez des contrefaçons (même sans vous en rendre compte), vous pourriez également rencontrer des problèmes. Vous hésitez ? Consultez alors cet aperçu du SPF Finances.

5. Mieux vaut ne pas tout acheter en ligne

Une nouvelle voiture, un sac de designer ou une montre de 20 000 euros : vous pouvez acheter tous ces objets en ligne à l'heure actuelle. Cependant, pour certains objets, il vaut mieux les tester, les examiner et/ou les acheter dans un vrai magasin. Par exemple, si vous achetez un siège enfant, un matelas, un instrument de musique, un vélo, une robe de mariage, un animal domestique...

6. Acheter intelligemment commence par votre ordinateur ou votre smartphone

  • Dans de nombreuses boutiques en ligne, vous devez créer un compte et choisir un mot de passe. Choisissez des et utilisez l'authentification à deux facteurs si possible.
  • Mettez régulièrement à jour le système d'exploitation et les applications sur votre smartphone et votre ordinateur.
  • Ne faites pas vos achats en ligne sur des connexions Wi-Fi non sécurisées.
  • Utilisez un logiciel antivirus.

7. Vérifiez immédiatement votre livraison

Le vendeur est responsable de la livraison de votre colis sans dommage. En principe, cette responsabilité s'éteint dès que vous réceptionnez le colis. Mieux vaut donc contrôler celui-ci immédiatement, surtout s'il s'agit d'objets chers ou fragiles. Même si cela signifie que vous devez prendre le coursier en otage pendant une minute. Les dommages que vous constatez plus tard sont plus difficiles à prouver. Certaines boutiques en ligne sont déjà plus indulgentes que d'autres si c'est le cas.

Si vous avez commandé un écran et que vous recevez une poêle, la boutique en ligne prend en charge tous les frais de retour. Il en va de même si vous avez reçu l'écran, mais que le produit ne correspond pas tout à fait à la description en ligne. La commande est correcte, mais vous vous êtes fait avoir ? Dans ce cas, vous avez toujours le droit de retourner dans les 14 jours si vous avez acheté chez un fournisseur établi dans l'UE. Vous n'avez pas besoin de motiver votre demande. Dans ce cas, la boutique en ligne peut facturer des frais. Attention : si vous n'achetez pas en tant que particulier (mais par exemple au nom de votre entreprise), d'autres règles de retour peuvent s'appliquer.

Que se passe-t-il si vous n'avez pas reçu le colis, mais que la boutique en ligne (établie dans l'UE) indique qu'il a bien été envoyé ? Dans ce cas, le webshop devra prouver que le colis a bien été livré. En l'absence de cette preuve, vous pouvez demander le remboursement de votre argent ou un nouvel envoi.

Envie d'en savoir plus sur le shopping en ligne intelligent ?

Le SPF Économie explique sur ce site— les règles relatives à l'e-commerce en Belgique. Vous trouverez sur le site web des explications sur toutes les étapes d'un achat en ligne, ainsi que sur vos droits et obligations pour chacune de ces étapes.

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.