Quel style d’investissement et quelles régions afficheront les meilleurs résultats en cas de nouvelle hausse des taux?

logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

Nous avons observé que les actions des secteurs cycliques affichent les meilleures performances lorsque le taux américain à 10 ans augmente. Mais quelle est l’incidence d’une hausse des taux à long terme sur les régions et les styles que les investisseurs peuvent envisager d’inclure dans leur portefeuille?

Depuis le début des années 1980, les taux d’intérêt américains et européens à long terme connaissent une forte baisse, au point où nous avons même eu des taux d’intérêt négatifs pendant un moment. Or, de plus en plus d’économistes évoquent une hausse possible des taux à long terme dans les années à venir. À cet égard, le taux à 10 ans surtout retient leur attention. Pour les investisseurs en actions, la tendance de ce taux – et surtout du taux à 10 ans américain – est un paramètre important dans la gestion d’un portefeuille diversifié.

De fait, une hausse des taux d’intérêt influence non seulement les performances relatives des différents secteurs, mais aussi celles des régions et des styles d’investissement. Un rapport récent de JPMorgan comporte le graphique ci-après, qui indique quelles régions et quels styles sont relativement plus rentables en période de hausse des taux d’intérêt.

Les gagnants: le Japon et la zone euro

Sur le plan régional, nous constatons que le Japon et la zone euro se portent mieux lorsque les taux d’intérêt à 10 ans augmentent. À l’opposé, les pays émergents et les États-Unis afficheraient de moins bonnes performances. C’est logique: les principaux indices boursiers du Japon et de la zone euro (Nikkei 225, Stoxx Europe 600, Euro Stoxx 50) se composent en grande partie de valeurs industrielles, qui se portent bien dans un environnement de taux d’intérêt en hausse. Quant aux indices de référence des États-Unis et des pays émergents, ils contiennent essentiellement des actions technologiques (S&P 500, Nasdaq, MSCI Emerging Markets). La hausse des taux est défavorable au secteur technologique, car il nécessite beaucoup d’investissements, ce qui coûte plus cher en cas de taux plus élevés.

Voir petit pour voir plus grand

Sur le plan des styles d’investissement, nous constatons que les "small caps" (actions avec une capitalisation boursière de 500 millions à 2 milliards de dollars) surperforment les "large caps" (actions avec une capitalisation boursière de plus de 10 milliards de dollars).

Pour obtenir la capitalisation boursière d’une entreprise, l’on multiplie le nombre d’actions en circulation par leur cours boursier. À nouveau, cette différence est due au fait que les actions à faible capitalisation boursière se retrouvent surtout dans les secteurs industriels et cycliques, à savoir, ceux qui se portent mieux lorsque l’économie mondiale est en phase d’expansion. Et la croissance de l’économie mondiale va souvent de pair avec une hausse des taux d’intérêt. Aujourd’hui, il est relativement facile d’investir dans des actions à faible capitalisation, car il existe différents trackers qui suivent par exemple des indices "small caps" européens ou américains.

Graphique 1 : corrélations régionales et de style par rapport au taux américain à dix ans

Correlation of regions and styles with the US ten-year rate
Source : JPMorgan

En conclusion

Une hausse des taux à long terme est plus probable dans les années à venir. Quand on sait que le taux américain à 10 ans donne le ton à l’échelle mondiale, il peut être judicieux de réexaminer votre portefeuille d’actions. Le graphique laisse supposer que l’inclusion d’actions de la zone euro et japonaises et une pondération supplémentaire en actions à faible capitalisation boursière pourraient s’avérer une stratégie payante.

Geert Van Herck Chief Strategist KEYPRIVATE

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.