5 conseils pour garder la tête froide en cas de tempête boursière

logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

Il y a plus de 150 ans, le trader français Jules Regnault comparait la bourse à un homme ivre : il arrive toujours à destination, mais impossible de prévoir sa trajectoire. Comment garder la tête froide lorsque la volatilité se fait sentir et que les cours des actions commencent à zigzaguer ?

1. Retenez bien : les pics et les creux font partie de l'univers boursier et y seront toujours associés

Même si les fortes fluctuations et surtout les baisses de cours provoquent parfois des sueurs froides, elles en font partie. Goldman Sachs a estimé que l'indice d'actions S&P500 (et ses prédécesseurs) s'était trouvé plus de 25 fois dans un marché baissier au cours des 185 dernières années. Cela représente une baisse de 20 % par rapport au pic le plus récent.

Plusieurs mois ont parfois été nécessaires pour compenser cette perte (comme en 1990 et 2020). Parfois, cela a même pris quelques années (comme après 1929 et 2008). Toutefois, il y a toujours eu une reprise et les bourses ont retrouvé le chemin de la croissance.

Même si les baisses et fluctuations de cours à court terme font partie de l'univers des placements, il est important de toujours regarder en avant : à long terme, les placements offrent un rendement potentiel supérieur à l’épargne. Si vous investissez avec un horizon de 10 ou 20 ans, une volatilité élevée (= mesure dans laquelle les cours fluctuent à la hausse comme à la baisse) devrait avoir peu d'impact.

2. Privilégiez votre sommeil : veillez à trouver le bon équilibre en termes d’investissements

Les fluctuations font partie du monde des placements : nous en sommes généralement conscients lorsque nous commençons à investir. Une fois qu’il commence vraiment à fluctuer, il y a toujours des investisseurs qui paniquent et qui vendent en cas de forte baisse. Constituez donc un portefeuille d’investissement qui vous apporte une tranquillité d’esprit à long terme et ce, même si les marchés s’emballent.

  • Optez pour un portefeuille conservateur (par exemple 80 % d’obligations et 20 % d’actions) si vous savez que votre tension artérielle va augmenter en cas de mood swings sur les marchés. Optez pour un portefeuille dynamique (par exemple 80 % d’actions et 20 % d’obligations) si le fait de savoir qu'un quart de votre portefeuille puisse temporairement être dans le rouge ne vous fait ni chaud ni froid. Optez pour un portefeuille équilibré (par exemple 50 % d’actions et 50 % d’obligations) si vous vous trouvez entre les deux.
  • Veillez à diversifier suffisamment en investissant dans des actions, obligations, trackers et/ou fonds différents. Ce procédé permet également de lisser les fluctuations pendant les périodes de volatilité accrue.
  • Pendant les périodes volatiles, les investisseurs réduisent parfois leurs positions en actions plus risquées au profit de secteurs plus défensifs. Même si ces secteurs ne sont pas immunisés contre les mouvements des marchés, ils peuvent contribuer à limiter les fluctuations. Choisir des actions à dividendes peut également constituer une manière de compenser l’impact des fluctuations de cours. Bien entendu, vous ne devez pas attendre que la volatilité se fasse sentir. Vous pouvez également sélectionner de manière proactive des actions défensives ou des actions à dividendes.
  • Si vous êtes un trader actif, vous pouvez choisir de couvrir certaines positions à l'aide d'une option put. Si le prix d’une action ou d’un indice baisse, le prix de l’option put augmente et peut compenser (entièrement ou non) la perte sur l’action ou l’indice en question. L’inverse est évidemment vrai aussi : si le prix d’une action ou d’un indice augmente, le prix de l’option put baisse. Comparez ce système à une sorte de prime d’assurance que vous payez pour protéger votre portefeuille.

3. Accent sur le temps passé sur le marché - pas sur le timing du marché

Il peut être tentant de vendre des positions afin d’éviter de (nouvelles) baisses. Il est toutefois difficile de prévoir ce moment de sortie idéal. Il est également très difficile de planifier le bon moment d'investir (de réinvestir). Vous courez donc le risque de vous retrouver deux fois en mauvaise posture.

Si vous vendez et que vous êtes toujours sur la touche pendant une reprise, vous risquez de ne plus pouvoir résorber votre retard. Les jours les moins performants en bourse sont souvent proches des jours les plus performants. Le fait de manquer quelques-uns des meilleurs jours sur le marché peut fortement affecter votre rendement.

Si vous aviez manqué les 10 meilleurs jours du S&P 500 chaque décennie entre 1930 et 2020, votre rendement total après 90 ans s’élèverait à 28 %. D'après la Bank of America, si vous deviez traverser les ups et les downs et simplement conserver vos placements, le rendement s'élèverait à 17 715 %.

4. Investissez de manière cohérente, même en période difficile

Les meilleures opportunités d’achat se présentent souvent lorsque les investisseurs jettent massivement l’éponge. En investissant de manière cohérente - par exemple 200 euros tous les mois -, vous investissez non seulement lorsque la bourse se porte bien, mais aussi lorsque les choses se dégradent.

Investir régulièrement une partie de votre argent peut également constituer une manière de lisser les fluctuations de votre portefeuille. Avec un plan d’investissement périodique comme KEYPLAN, vous appliquez déjà cette technique à partir de 25 euros par an.

5. Confiez la gestion de vos investissements

Nous nous laissons parfois entraîner par notre ressenti concernant les marchés, par exemple lorsque tout le monde semble se ruer vers la sortie. Il en va de même lorsque tout le monde semble se lancer dans de nouvelles tendances boursières - pensez récemment à la ruée sur les actions à hydrogène et les actions Reddit. Il en résulte parfois des ventes ou des achats impulsifs. Après un certain temps, on ne peut plus parler d’une stratégie claire.

Si vous vous laissez souvent influencer, vous auriez peut-être intérêt à confier la gestion de votre portefeuille au lieu d’investir vous-même activement. Une équipe de spécialistes en placements constitue un portefeuille sur la base de votre horizon de placement et de votre appétence au risque, sans se laisser influencer par le ressenti du jour. Chez Keytrade Bank, vous pouvez déjà opter pour une gestion de fortune à partir de 15 000 euros, basée sur une stratégie d’investissement qui a remporté le prix Nobel.

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.