En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

Coronablog de Geert Van Herck :
La Chine montre-t-elle la voie ?

Cet article a été publié:

08/04/2020

Il est maintenant clair pour nous tous que la pandémie du coronavirus cause d'énormes dégâts économiques, en plus de beaucoup de souffrances humaines. Dans de nombreux pays industrialisés, la production a fortement baissé car les usines et les magasins ont été obligés de fermer leurs portes. On peut comparer cela à l'arrêt d'un moteur de voiture. D’abord, la batterie continue à fonctionner, mais pas sans fin. La meilleure chose à faire pour cette voiture est de faire redémarrer le moteur avec confiance. Et c'est exactement ce que nous voyons en Chine.

Lorsque nous regardons la confiance des producteurs chinois, nous voyons quelque chose qui donne de l’espoir. Celle-ci a en effet de nouveau dépassé la barre des 50 le 1er avril, ce qui indique une expansion de la croissance économique. Vous comprenez immédiatement pourquoi cela pourrait être une bonne nouvelle pour le reste du monde.


Graphique 1 : la confiance des producteurs chinois


Source : Bloomberg

Lorsque l'économie chinoise va redémarrer, cela pourrait peut-être avoir un effet boule de neige. Une croissance chinoise potentiellement élevée pourrait alimenter les importations qui profiteraient aux entreprises américaines et européennes.

La confiance accrue des producteurs chinois est en partie due à comment Wuhan, la ville où le virus a éclaté, redémarre lentement. La Chine semble laisser la crise derrière elle.

En plus des nouvelles économiques plutôt favorables venant de Chine, nous assistons à une reprise des marchés boursiers. Bien qu'il soit encore trop tôt pour parler d'une reprise définitive, le sentiment de peur des investisseurs semble avoir quelque peu diminué. En témoigne le désormais bien connu indice ‘CNN Fear and Greed’.

Il y a quelques semaines, il était encore à des niveaux très extrêmes (voir le blog du 18/03/2020). Du fait de la reprise boursière, l’indicateur est déjà un peu moins pessimiste. Étant donné que nous ne sommes certainement pas encore à des niveaux optimistes, nous supposons que le marché boursier peut encore se redresser.


Graphique 2 : CNN Fear and Greed index


Bron: CNN

Il est vrai que vous devez rester vigilant, car une nouvelle chute ne peut certainement pas être exclue.

D'autre part, nous continuons de répéter notre message habituel : une correction est un excellent moment pour les investisseurs à long terme de faire fructifier son argent.

Pour les investisseurs et les traders à court terme, notre message est quelque peu différent : avez-vous déjà pensé à des ordres stop loss ? Cela vous donne une meilleure protection si les marchés boursiers changent soudainement de direction !

Geert Van Herck
Chief Strategist KEYPRIVATE




Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d'investir dans des instruments financiers, veuillez-vous bien informer et lire attentivement le document Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section Formulaires et documents sur keytradebank.be.

 

Découvrez d'autres articles par mots-clés