En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

Coronablog de Geert Van Herck
La panique atteint des sommets… énième épisode

Cet article a été publié:

18/03/2020



Sur les marchés des actions internationaux, la phase de panique est toujours d’actualité. Nous en sommes même au point où les bourses ne parviennent pas encore à toucher un fond. L’un des principaux indicateurs de sentiment (l’indice CNN Fear & Greed, graphique 1) continue à mesurer une angoisse très marquée parmi les investisseurs.


Graphique 1 : CNN Fear and Greed index


Source: CNN

Pourtant, nous considérons toujours cette phase de panique comme le signal qu’une reprise technique des bourses pourrait bientôt se profiler. En outre, nous constatons que les bourses sont de plus en plus survendues. Un tel état de « survente » laisse souvent présager une reprise. Autrement dit, des opportunités se présentent pour les investisseurs à long terme.

Pour mieux illustrer ce propos, considérons le graphique mensuel de l’indice MSCI All Countries World, ainsi que l’indicateur RSI que nous avons ajouté en dessous. Un indicateur élevé suggère un marché en situation de surachat, un indicateur faible suggère un marché en situation de survente.

Nous constatons que l’indicateur RSI atteint peu à peu cette zone de survente. C’était le cas pour la dernière fois fin 2008 et début 2009. Il est probablement inutile de vous rappeler que c’était également une période où les nerfs des investisseurs étaient mis à rude épreuve. Et à l’époque, quiconque a eu le courage d’investir périodiquement en actions a été récompensé au cours des années suivantes.


Graphique 2 : MSCI All Countries World Index (graphique mensuel, USD)


Source : Bloomberg

C’est le message que nous aimerions faire passer aux investisseurs d’aujourd’hui. Il ne nous paraît pas opportun de vendre à ce stade : il est fort possible qu’une reprise des cours soit à nos portes. C’est en tout cas ce que suggèrent les indicateurs de sentiment et les indicateurs techniques. D’un autre côté, il est naturellement impossible de prédire jusqu’où la baisse se poursuivra.
En somme, les investisseurs à long terme ou ceux qui attendaient une correction pourraient à présent mettre une petite partie de leurs capitaux à profit.

En tant que Chief Strategist de KEYPRIVATE, je connais une solution de gestion de patrimoine en ligne qui pourrait convenir…


Geert Van Herck
Chief Strategist KEYPRIVATE




Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d'investir dans des instruments financiers, veuillez-vous bien informer et lire attentivement le document Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section Formulaires et documents sur keytradebank.be.

 

Découvrez d'autres articles par mots-clés