En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

Interview avec Malik Haddouk

Cet article a été publié:

23/10/2015

Quelles sont les caractéristiques de la gamme CPR Croissance?

CPR Invest est notre SICAV luxembourgeoise, lancée le 29/08/2014. Ces trois compartiments sont des compartiments nourriciers des FCP de droit français de la gamme de fonds* CPR Croissance , lancés en 1997 et 1998. Chaque compartiment a un profil de risque différent, en fonction du degré d’aversion au risque possibles des investisseurs. Les investissements dans ces portefeuilles sont adaptés en continu par les gestionnaires en fonction d’une analyse commune de l’environnement économico-financier. Les gestionnaires ont une grande flexibilité qui est pleinement exploitée dans les limitations des risques. L’univers d’investissement est mondial et on y trouve un large éventail de catégories d’investissements, afin de favoriser une meilleure diversification.

Comment les portefeuilles sont-ils construits ?

Le choix des catégories d’investissements et la réactivité avec laquelle les gestionnaires l’adaptent aux marchés est l’unique moteur de performance des portefeuilles. Pour ce faire, notre processus utilise plusieurs scénarios de marchés probabilisés. Le futur n’est en effet pas toujours prévisible et souvent plusieurs scénarios sont possibles. Ces scénarios sont définis par l’ensemble des équipes de gestion/recherche/stratégie de CPR AM, sur la base d’études approfondies du contexte économique et financier. Ils vont déterminer ensemble la stratégie implémentée dans le portefeuille qui pourra in fine être ajustée par l’équipe de gestion en fonction de l’évolution de l’environnement de marché ou de nos anticipations à plus court terme.

Une fois la stratégie d’investissement définie, nous privilégions dans les portefeuilles des investissements représentatifs des catégories d’investissements retenues. C’est pourquoi nous privilégions les ETF et fonds indiciels, ou encore les produits dérivés simples. A titre d’exemple, si nous souhaitons investir sur les actions américaines, nous choisirons un fonds ou un produit indexé au S&P500. Ainsi, conformément à notre philosophie centrée sur la répartition du portefeuille, nous ne pratiquons pas de stock-picking. Ceci nous permet de bénéficier à la fois d’une meilleure appréciation du risque du portefeuille et d’une meilleure liquidité. Ces produits se traitent en continu et s’échangent dans des conditions souvent meilleures que certaines lignes individuelles plus exotiques, comme des obligations émergentes par exemple.

La répartition du portefeuille? Comment est-elle définie ?

En amont de toute décision d’investissement à l’occasion du comité mensuel d’investissement, nous définissons plusieurs scénarios de marchés sur un horizon de 3 mois. Ce faisant, nous cherchons à élargir notre appréhension des risques afin de mieux cerner l’évolution future des marchés. Sur un large éventail de catégories d’investissements dans l’univers mondial, nous allons anticiper ce que chacun de ces investissements pourrait offrir comme rendement ainsi que les risques et ce, dans chacun des scénarios. Toute l’équipe participe à cet exercice. Ces prévisions sont ensuite encodées dans notre modèle d’allocation interne, qui existe depuis 20 ans chez CPR AM. Ce modèle va optimaliser nos convictions et les traduire en portefeuilles modèles pour l’équipe de gestion. Les résultats de ces portefeuilles modèles sont par la suite revus par les gérants et un membre dédié de notre département Recherche. Ensuite, nos gestionnaires passeront à l’étape de l’implémentation de la stratégie au sein des portefeuilles.

C’est ce portefeuille que vous mettez en œuvre dans les compartiments?

Dans la mesure où le portefeuille modèle comprend souvent des paris assez marqués, nous procédons à son optimisation en diversifiant et en privilégiant nos plus fortes convictions. Mais parce qu’un modèle, même éprouvé, est nécessairement insuffisant, des adaptations tactiques dans le portefeuille par les gestionnaires jouent ici un rôle clef. En effet, en augmentant la réactivité des portefeuilles, ces adaptations tactiques nous permettent de réagir plus vite face aux évolutions (parfois brutales) des marchés. Une approche qui est d’ailleurs encore affinée à l’occasion de comités de gestion hebdomadaires. Lors de ces comités, nous remettons en question nos principales positions sur la base notamment de l’actualité.

Comment faites-vous face aux chocs de marché ?

Comme expliqué, notre approche se fonde sur la définition de plusieurs scénarios de marchés sur un horizon de 3 mois. Cela nous permet de prendre en compte des scénarios alternatifs et d’avoir une meilleure appréhension du risque des marchés et ce, à la hausse comme à la baisse. Nous avons pu ainsi par le passé intégrer des scénarios de risque extrême (ex. en 2015 : la probabilité d’un « Grexit », ou encore « le ralentissement de la croissance chinoise ») qui ont pu nous conduire à mieux traverser certaines phases de marchés difficiles.

Quelle est l’évolution historique de ces fonds ?

Depuis son lancement en 1997, la gamme CPR Croissance (la gamme de droit français) bénéficie d’un bon positionnement* au sein du panel des fonds diversifiés. Si notre philosophie d’investissement est restée inchangée, notre processus de gestion s’est en revanche affiné au fil des années. L’expérience et la cohésion de l’équipe de gestion (actuellement composée de 7 gérants) sont évidemment des facteurs clefs de notre réussite. Depuis 2011, la gamme rencontre un intérêt grandissant de la part des investisseurs. Ainsi, au cours des 2 dernières années, nos encours ont été multipliés par plus de trois, passant de 700 millions d’euros à plus de 2 milliards d’euros aujourd’hui.

Participez au Fund Battle

*Par fonds, nous entendons organisme de placement collectif. L'organisme de placement collectif est un terme général qui désigne des institutions qui recueillent leurs moyens financiers auprès du public et dont l'activité consiste à gérer un portefeuille d'instruments financiers. Le terme « fonds » regroupe dès lors tant les sociétés d'investissement (comme les sicav ou les sicafi) que les fonds de placement (comme le fonds commun de placement), ainsi que leurs compartiments.

Les performances du passé ne sont pas une garantie ni un bon indicateur pour des performances futures. Les évolutions du marché peuvent changer dans le temps. Les fonds n’offrent aucune garantie du capital. La valeur du fonds peut évoluer à la hausse comme à la baisse.

Le présent article ne constitue ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans ce document ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Ce document n’est produit qu’à des fins indicatives. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans ce document, ou de son utilisation par des tiers.

Le présent article ne constitue ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans ce document ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Ce document n’est produit qu’à des fins indicatives. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans ce document, ou de son utilisation par des tiers.

Découvrez d'autres articles par mots-clés