En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

Comment investir si vous êtes à court d’argent ?

Cet article a été publié:

18/01/2022

Avec 100 ou 1 000 euros, vous n’arriverez nulle part. C’est souvent ce qui vient à l'esprit des gens qui souhaitent investir mais qui pensent ne pas être suffisamment riches pour le faire. C’est pourquoi ils ne franchissent jamais le pas. Parfois, ce n’est évidemment pas le bon moment pour commencer à investir. L'achat ou la rénovation d'une maison, des soucis au travail, l'installation d'une famille... Il y a différents moments de la vie où il convient de mobiliser un maximum d’épargne. Dans ce cas, il ne peut être question d’investissement. Et c’est tout à fait normal.

Le grand tour de magie

Si vous n’avez pas de grands projets mobilisant toute votre épargne jusqu’au dernier cent, il peut être intéressant d’investir. En effet, les taux d’intérêt bas sur les livrets d’épargne et l’inflation élevée grignotent votre pouvoir d’achat. En clair : il y a 5 ans, vous pouviez acheter un sac de 20 pistolets avec 10 euros ; aujourd'hui, vous ne recevez que 16 pistolets pour le même montant.

Il faut donc chercher une solution qui offre une perspective de rendement potentiel pour maintenir votre pouvoir d’achat. Aujourd’hui, vous ne trouverez pas cette solution sur un livret d’épargne mais éventuellement en investissant. Alors que de nombreux Belges pensent ne pas être suffisamment riches pour investir, peu sont suffisamment riches pour continuer à épargner.

Un demi-euro par semaine

25 euros par an . Ce montant suffit pour investir. On parle de 2 euros et 8 cents par mois, soit un demi-euro par semaine. L'épargne et les placements sont étroitement liés. Pour pouvoir placer de l’argent, vous devez d’abord en épargner un peu. Cela prend beaucoup moins de temps que vous ne le pensez et vous pouvez le faire par petites étapes. Si vous n’épargnez pas ou peu, vous pouvez commencer par mettre de côté 5 euros par semaine. Cela ne semble peut-être pas beaucoup mais sur une année, cela fait déjà 260 euros. Une fois que l’épargne pour vos placements est suffisamment importante (25 euros), vous pouvez vous y mettre. Cela semble peut-être (trop) simple mais cette première étape est indispensable lorsque vous êtes à court d’argent.

Placer 25 euros = 24 euros de frais ?

Avec 25 euros, vous ne pourrez pas acheter directement une action Amazon, Daimler ou Solvay. Lorsqu’il s’agit d’investir dans des actions individuelles, vous payez également des frais et taxes pour chaque transaction. L’histoire s’arrête-t-elle là ? Non.

Il est vrai qu’investir n’est pas gratuit et qu’avec 25 euros, vous ne pouvez pas constituer vous-même un portefeuille d’actions. Pourtant, investir est devenu si démocratique que ça ne doit pas vous retenir. En effet, vous pouvez investir de petits montants dans un fonds de placement, sans être submergé de frais de transaction et de taxes. Un fonds de placement est en fait un panier composé de dizaines, voire de plus de cent actions et obligations différentes. De cette manière, vous pouvez (1) investir dans un seul produit (3) et simultanément dans différentes entreprises avec une somme limitée (2).

Le gestionnaire d’un fonds de placement ne travaille évidemment pas gratuitement. Vous payez ainsi les frais courants (un pourcentage qui oscille généralement entre 1 et 2 %). Toutefois, ces frais sont proportionnellement beaucoup plus faibles que si vous deviez constituer vous-même un portefeuille d’actions avec un petit montant.

Investir avec de l’argent emprunté = no go

Si vous êtes à court d’argent, vous pourriez être tenté(e) d’emprunter pour investir. En particulier en ces périodes où les marchés des actions battent des records et où les investisseurs oublient parfois que les bourses peuvent également baisser. Emprunter de l’argent pour investir n’est toutefois jamais une bonne idée, surtout si vous pouvez vous permettre peu de risques. Une règle de base de l’investissement est que vous n’investissez qu’avec de l’argent dont vous pouvez vous passer pendant quelques années. En effet, en investissant, vous n’avez aucune garantie de réaliser des bénéfices.

On se lance ?

Commencez à investir à partir de 25 euros par an


Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d'investir dans des instruments financiers, veuillez-vous bien informer et lire attentivement le document Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section Formulaires et documents sur keytradebank.be.

Découvrez d'autres articles par mots-clés