En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

Votre budget, votre bête noire ? Voici votre guide pratique pour apprendre à ne plus vous en faire et à aimer votre budget

Cet article a été publié:

29/03/2021

Dresser un budget et s’y tenir ? Pour beaucoup, il y a des activités plus passionnantes. Un ticket de caisse par-ci, une fiche de paie par-là, sans oublier cette facture… l’idée de devoir tenir à jour ses rentrées et ses dépenses peut faire bâiller et soupirer d’avance.

Pourtant, nous savons aussi qu’un budget n’est pas un luxe, mais un outil vraiment indispensable. D’où la frustration : phobie administrative d’un côté ; conscience que ce n’est qu’en maîtrisant vos chiffres que vous pourrez savoir combien vous mettez de côté et quels sont les éventuels problèmes à résoudre, de l’autre.

Heureusement, il existe un principe simple : la règle des 80/20.

Quésaco ? La règle des 80/20 consiste à épargner et/ou investir 20 % de ses revenus et à dépenser le reste. C’est une façon simple d’accéder à la stabilité financière – et de la maintenir ! En effet, elle vous permet d’épargner suffisamment pour pouvoir surmonter une période difficile et/ou d’investir assez pour vous constituer une réserve pour l’avenir.

Par où commencer ?

Comme point de départ, prenez vos revenus nets. Il s’agit de vos revenus, déduction faite des impôts et des autres retenues sur votre salaire. Mettez de côté 20 % de ce salaire net pour épargner et/ou investir. Consacrez les 80 % restants à toutes vos dépenses, du supermarché au car-wash et du coiffeur au cinéma.

Idéalement, mettez ces 20 % de côté dès l’instant où vous percevez vos revenus, l’objectif étant de faire en sorte de toujours vous payer d’abord.

Quels sont les avantages de cette approche ?

  • Il s’agit d’une règle pratique simple, ce qui facilite grandement la persévérance. Si vous n’avez pas l’habitude de faire un budget, cela peut être un bon choix.
  • C’est moins de travail : vous ne devez pas garder chaque ticket de caisse, mettre à jour vos tableurs une fois par semaine, réaliser des graphiques, saisir des données dans une app… Cela peut aussi vous aider si vous avez du mal avec un budget plus structuré ou si vous trouvez stressant de vous y tenir.
  • Vous vous constituez ainsi une réserve d’épargne en cas d’imprévus (comme une machine à laver qui tombe en panne), vous mettez de l’argent de côté pour un achat important (une maison, une voiture…) ou vous investissez pour viser un rendement potentiel ou un revenu supplémentaire.

Et ces 20 % ?

> Épargner

Si vous souhaitez épargner les 20 %, le plus facile est de mettre en place un ordre permanent mensuel de votre compte à vue vers votre compte d’épargne. Supposons que votre revenu net s’élève à 2 000 euros : chaque mois, 400 euros seront versés sur votre compte d’épargne. Les 1 600 euros restants vous servent pour toutes vos dépenses. Au bout d’un moment, vous pourriez vous faire un jeu d’économiser le plus d’argent possible à la fin de chaque mois, et utiliser le reste pour vous faire plaisir ou pour accroître encore votre réserve d’épargne.

> Investir

Si vous souhaitez investir vos 20 %, un plan d’investissement périodique comme un KEYPLAN est une solution simple. Vous pouvez y souscrire si vous disposez déjà d’une réserve d’épargne (en moyenne, 3 à 6 mois d’épargne suffisent). Bien que l’investissement soit plus risqué que l’épargne, il peut aussi vous rapporter un rendement potentiel plus élevé.

Supposons que votre revenu net s’élève à 2 500 euros. Dans ce cas, un ordre automatique vous permet d’investir chaque mois 500 euros dans votre plan d’investissement. Cela signifie que vous investissez chaque mois un montant fixe dans divers fonds de placement.

Un fonds de placement est un panier composé de diverses actions et/ou obligations. Cela vous permet de répartir le risque et d’éviter d’investir au « mauvais moment » (autrement dit, de placer tout votre argent d’un seul coup lors d’un pic du marché). En effet, avec un plan d’investissement périodique, vous répartissez vos placements dans le temps : un peu chaque mois.

> Combiner épargne et investissement

Bien entendu, vous pouvez combiner une approche 80/10/10 ou 80/15/5 : il est possible de souscrire un plan d’investissement avec de petits montants. Avec un KEYPLAN de Keytrade Bank, c’est possible dès 25 euros par mois.

Sortir du cadre

L’approche 80/20 allie flexibilité et sécurité. Mais il s’agit d’une règle générale ; peut-être avez-vous d’autres priorités qui nécessitent une approche un peu différente ? Que ce soit 80/20, 70/30 ou 90/10, n’hésitez pas à opter pour la meilleure répartition et la plus adaptée à votre situation.




Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d'investir dans des instruments financiers, veuillez-vous bien informer et lire attentivement le document Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section Formulaires et documents sur keytradebank.be.

 


Découvrez d'autres articles par mots-clés