En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.

10 choses à savoir au sujet de la taxe sur la spéculation

La taxe sur la spéculation est (malheureusement) arrivée. À partir de 2016, vous payez une taxation des plus-values de 33 % sur certains produits financiers que vous conserverez moins de six mois. Cette taxe est entrée en vigueur pour les achats à partir du 1er janvier 2016 (plus de détails dans la liste de questions-réponses ci-dessous).

Attention : Chaque investissement comporte des risques. Pour voir l'aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers, cliquez-ici.

10 choses à savoir au sujet de la taxe sur la spéculation

Dernières mises à jour : 18/01/2016

Keytrade Bank a rassemblé pour vous les questions les plus posées au sujet de la nouvelle taxe sur la spéculation présentée et a, sur base des informations disponibles publiquement, rédigé une réponse à chaque question.


1Par fonds, nous entendons organisme de placement collectif. L'organisme de placement collectif est un terme général qui désigne des institutions qui recueillent leurs moyens financiers auprès du public et dont l'activité consiste à gérer un portefeuille d'instruments financiers. Le terme « fonds » regroupe dès lors tant les sociétés d'investissement (comme les sicav ou les sicafi) que les fonds de placement (comme le fonds commun de placement), ainsi que leurs compartiments

Le présent document ne constitue ni un conseil d'investissement ou une recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans ce document ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d'aucune sorte. Ce document n'est produit qu'à des fins indicatives. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans ce document, ou de son utilisation par des tiers.