La parole est d'argent : comment aborder le sujet de l’argent pour la première fois

logo

Keytrade Bank

keytradebank.be

Pouvoir parler d’argent dans une relation : 5 conseils

Quand vous avez des papillons dans le ventre, les questions d’argent ne sont pas une priorité. Pourquoi gâcher le temps précieux passé avec l’élu(e) de votre cœur en abordant un sujet aussi ennuyeux que les finances ? #YOLO, non ? Mais ce hashtag est rarement de bon conseil. Si vous voulez construire un avenir commun, il faudra tôt ou tard parler d’argent. D’un côté, vous ne voulez pas faire preuve de brutalité ou d’indiscrétion. De l’autre, vous voulez avoir un aperçu clair de la situation. Car pour bâtir une relation, il est important de tenir compte des moyens respectifs des deux parties. Voici 5 conseils pour parler d’argent dans votre relation.

1. Réfléchissez à ce que vous voulez exactement savoir

À moins d’être quelqu’un de particulièrement curieux, votre but n’est sans doute pas de connaître en détail les revenus et dépenses de votre partenaire. Si vous vous préparez à habiter ensemble, il est cependant bon de savoir dans quelle mesure vous pouvez l’un(e) et l’autre contribuer aux frais du loyer et du ménage. Si vous concluez un contrat de vie commune ou que vous comptez vous marier, vous voudrez vous assurer que votre partenaire n’a pas de dettes. Peut-être souhaitez-vous connaître ses revenus afin d’avoir une idée claire de votre budget commun. Vous prévoyez de fonder une famille ? Alors, vous voudrez probablement en savoir un peu plus. Posez des questions ciblées et précisez pourquoi vous aimeriez connaître la réponse.

2. Faites preuve d’ouverture et d’honnêteté

Lorsque vous posez une question sensible à votre partenaire, il est de bon ton de partager vous-même des informations. C’est pareil pour les questions financières : si vous avez une question de comptabilité à poser, ouvrez d’abord vos propres livres. Cela instaurera d’emblée un climat d’ouverture et encouragera votre conjoint(e). Et ne cachez pas d’informations importantes : dans une relation, la tromperie a tendance à avoir un effet boomerang, d’autant plus s’il s’agit d’un sujet d’aussi délicat que l’argent. Si votre moitié tient à vous, des dettes ou un salaire moins important ne la feront pas fuir.

3. Tout est question de moment

Les questions d’argent ne sont pas un sujet que l’on aborde le matin juste avant de partir au travail. Choisissez plutôt un moment où vous êtes tou(te)s les deux détendu(e)s et où vous aurez le temps d’en discuter en détail. Installez-vous à la maison ou en tout cas, à un endroit où vous pourrez parler librement. Et ne négligez pas la préparation : ne laissez rien au hasard. Pour des questions importantes comme les finances, mieux vaut ne pas faire les choses à moitié.

4. Fixez un objectif commun

Vous abordez sans doute la grande question de l’argent pour une raison précise. Peut-être envisagez-vous d’acheter une voiture à deux, d’emménager ensemble, de fonder une famille – à moins que vous ne vouliez tout simplement faire passer votre relation au niveau supérieur. Quoi qu’il en soit, la première étape consiste à clarifier votre objectif. Votre partenaire appréciera aussi le fait que vous preniez la relation au sérieux. Si elles surviennent dans le cadre d’un projet commun dont vous discutez, les questions d’argent deviennent aussi plus naturelles… Mieux encore, cela montre que vous ne prenez pas votre relation à la légère et que vous souhaitez lui donner des bases solides et réalistes.

5. Ne considérez pas votre propre comportement financier comme la norme

Tout le monde a une approche différente avec l’argent. Les uns adorent le dépenser en sortie restaurant, les autres préfèrent économiser davantage. Un style de vie n’est pas l’autre – et il n’y a rien de mal à cela. Souvent, le comportement d’achat est quelque chose de très personnel : faites preuve d’empathie et ne jugez pas les choix de votre partenaire. Essayez de comprendre les origines de ses préférences. Peut-être que des problèmes d’argent vécus par le passé contribuent à son attitude frugale.

Essayez de trouver des compromis qui entrent dans le cadre de votre projet commun. Votre partenaire dépense peut-être plus que ce que vous voudriez, mais il ou elle sera sûrement prêt(e) à être plus économe lorsque vous achèterez une maison ensemble. Et peut-être apprécierez-vous à votre tour d’aller de temps en temps au restaurant. Convenez clairement de la manière dont vous organiserez votre situation financière commune, tout en laissant éventuellement une place suffisante aux habitudes de chacun(e).

Cette communication ne contient ni un conseil d’investissement ou recommandation, ni une analyse financière. Aucune des informations contenues dans cette communication ne doit être interprétée comme ayant une valeur contractuelle d’aucune sorte. Cette communication n’est produite qu’à des fins indicatives et ne constitue en aucun cas une commercialisation de produits financiers. Keytrade Bank ne pourra être tenue responsable des décisions prises sur la base des informations contenues dans cette communication, ou de son utilisation par un tiers. Avant d’investir dans des instruments financiers, veuillez vous informer en bonne et due forme et lire attentivement le document « Aperçu des caractéristiques et risques essentiels des instruments financiers que vous trouverez dans la section « formulaires et documents » sur keytradebank.be.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

En acceptant notre utilisation des cookies, vous nous permettez de vous assurer une meilleure expérience de notre site, à la fois plus rapide, plus personnalisée et plus sécurisée. Vous pouvez modifier à tout moment ces paramètres dans votre navigateur.